Mon expérience dans l’hôtel capsule

À la demande de beaucoup d’entre vous, aujourd’hui je viens pour vous parler d’une expérience un peu spéciale. Et oui, j’avoue que jamais je n’aurais penser pouvoir sauter le pas un jour et oser le faire, mais c’est fait. J’ai testé pour vous : dormir dans un hôtel capsule !

À mon premier voyage au Japon, j’ai longuement hésiter à tester ce genre d’hôtel qui est assez courant au Japon mais je n’ai pas su sauter le pas. C’est lors de mon second voyage que je me suis dit que je ne pouvais pas passer à coté d’une telle expérience.

Pourquoi avoir choisi l’hôtel capsule ?

 

Pour ce second voyage au Japon, j’ai opté pour des hôtels que je connaissais et dans lesquels j’avais déjà mes repères. Mais une question restait ouverte : quel hôtel choisir pour mon dernier jour ?

Je partais assez tôt de l’aéroport de Narita et l’aéroport n’est pas si près de Tokyo. Une solution devait donc être trouvée ! C’est à ce moment là que j’ai réalisé l’existence d’un hôtel capsule à l’aéroport même. Le choix est devenu une évidence. Cet hôtel est celui dans lequel je passerai ma dernière nuit.

Réservation faite. Je restais mitigée entre l’excitation de passer la nuit dans un hôtel si exotique et l’angoisse (je suis une une personne qui a beaucoup d’angoisse dont la claustrophobie fait partie !).

Réservation et commodités

J’ai réservé l’hôtel sur Booking deux mois avant mon départ. J’ai choisi de payer à l’arrivée et c’est la première chose que l’on vous demande lorsque vous arrivez ! L’hôtel se trouve vraiment à l’aéroport même, dans le sous-sol du Terminal 2 pour être précise. D’ailleurs si vous arrivez le soir comme moi, vous avez des restaurants à proximité, au sein de l’aéroport, et même un 7eleven pour pouvoir acheter de quoi boire et manger.

Arrivé à l’hôtel, un sac vous sera confié avec une brosse à dent, du dentifrice, des chaussons, deux serviettes de bain et une chemise de nuit. À noter que les capsules ne sont pas mixtes. Il y a un bloc réservé aux femmes et un second aux hommes.

Dès que vous finalisez votre check-in, vous pouvez vous diriger vers le bloc qui vous correspond et… que l’expérience commence !

L’expérience

La consigne

Passé la première porte du bloc réservé à votre dortoir, vous atterrissez dans un couloir rempli de consignes. Direction le casier (la clé de votre casier vous aura été confiée au moment du check-in) pour y déposer votre valise et, point important, vos chaussures ! Et oui, au Japon on enlève ses chaussures avant de rentrer chez soi. C’est donc tout logiquement que vous devez le faire 🙂

 

L’espace de repos

Une fois la consigne dépassée, vous verrez une pièce avec des miroirs, des lavabos, des postes beauté avec miroir et sèche-cheveux et les toilettes.

Je vous avoue que j’ai été agréablement surprise par la propreté de l’endroit et par le calme qui y régnait.

Les douches

En continuant tout droit, à vous l’espace réservé aux douches ! Les douches individuelles sont plutôt spacieuses et sont équipées de déposes serviettes. C’est aussi propre qu’agréable à utiliser.

Il y a également du shampoing, de l’après-shampoing et du gel douche qui sont mis à disposition. Je ne pourrais évoquer la qualité des produits par contre ils dégagent une odeur très agréable et cela me fait toujours aussi plaisir de trouver ce genre de cosmétiques dans les hôtels.

La capsule

Alors nous voici maintenant au cœur de cette expérience, les capsules ! Une pièce, s’étalant tel un couloir, est entièrement dédiée aux capsules. Les capsules sont superposées, avec ceux en bas accessibles directement en se penchant et celles d’en haut accessibles par une courte échelle.

Arrivée dans cet espace, j’étais extrêmement émerveillée. Cette disposition est vraiment impressionnante que ce soit au niveau des couleurs ou de l’ambiance. Être aussi près de ces capsules que j’ai tant vues avant de franchir le pas m’a encore plus enthousiasmé !

Pour ma part, j’ai eu une capsule en haut. La capsule n’est pas aussi petite que l’impression que j’en avais avant mon arrivée. On ne s’y sent pas à l’étroit et une fois installée, je vous avoue que mes peurs et angoisses de claustrophobie sont vite parties.

Chaque capsule dispose d’un store en tissu que vous pouvez descendre de l’intérieur pour préserver votre intimité. Elles sont également équipées d’un régulateur de lumière et de son (un son de vagues apaisant pour  vous aider à dormir) puis enfin de petites étagères pour pouvoir y déposer votre téléphone ou vos lunettes…

Vous disposez également d’une couverture et d’un oreiller. L’oreiller et le matelas sont assez durs mais pour ce genre de choses c’est vraiment des goûts et des couleurs. Pour ma part, ça allait.

Parlons maintenant d’isolation. À ma grande déception, les capsules sont très mal isolées. On entend très bien les personnes à coté et c’est ce qui m’a empêché de passer une agréable nuit. La personne à coté de moi toussait et dès 4h du matin, il y avait des réveils dans tous les sens (les joies des vols dès l’aube). Donc, si vous avez le sommeil léger, je vous déconseille cet endroit. Pour ma part j’ai pu dormir de minuit à 4h du matin.

Verdict

Faisons un bilan de tout ce que je vous ai raconté !

Sur le plan de la propreté, vous ne serez vraiment pas déçus ! C’est très propre, bien rangé et l’espace est vraiment agréable. Le point négatif, c’est réellement l’isolation des capsules. C’est malheureux mais si vous avez le sommeil léger, fuyez, cet endroit n’est pas fait pour vous !

Par contre, si vous cherchez à dormir à coté de l’aéroport, c’est ce point qui fait la force de ce genre d’hôtel. Directement dans l’aéroport, si vous partez tôt, arrivez tard ou que vous avez une escale, c’est l’endroit idéal pour pouvoir s’offrir du repos, une douche et s’éviter la course dans le stress.

Pour ma part, l’expérience a été assez intéressante et le bilan est plutôt positif. C’est à faire au moins une fois et découvrir ce genre d’hôtel reste excitant et agréable !

Voilà tout sur mon expérience dans un hôtel capsule.

N’hésitez pas à me faire part de vos retours d’expérience si vous avez déjà testé et à me partager vos questions.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *