Partir à Tokyo début mai

Bonjour à tous,

Je rentre tout juste de Tokyo et je me suis dit que je me devais de vous écrire un article sur ce merveilleux voyage.

Cet article sera d’ailleurs sûrement le premier d’une longue lignée. Alors attachez vos ceintures, armez vous de concentration et hop on est partis !

C’est lors d’un premier voyage de 21 jours au pays du soleil levant au mois d’août 2018 que je suis tombée totalement sous le charme du Japon. Durant ces 3 semaines, j’avais pu découvrir un visage que j’ignorais tellement de ce pays. C’était réellement différent de ce que j’avais en tête.

Vous pouvez d’ailleurs lire l’article sur mes 3 semaines au Japon ici.

Besoin de vacances et choix de la destination

Partir était une évidence.

Le début de l’année fût éprouvant avec beaucoup de changements et de nouveaux challenges. Le besoin de vacances se faisait réellement sentir et les nombreux jours fériés favorables ont fait que l’occasion ne pouvait pas être ratée. Mais une question principale était encore en suspens: quelle  destination choisir ? C’est assez important quand on y pense.

C’est tout naturellement que Tokyo m’est venue à l’esprit !

Mais pourquoi ? C’est simple, j’avais besoin de dépaysement et d’un bol d’air frais mais dans une terre connue avec des repères clairs pour pouvoir lâcher prise. De plus, lors de chaque envie de voyage, je cherche toujours à connaître la gastronomie locale et à savoir quelle pourrait être la météo aux dates auxquelles j’aimerais m’envoler. Le Japon correspond parfaitement à tous ces critères,  y retourner  était donc une évidence !

Si vous souhaitez connaître davantage mes raisons, je vous ai réalisé toute une vidéo sur le sujet ici.

Tokyo – de fin avril à début mai, parlons météo

Choix final, vacances réservées entre le 28 avril 2019 et le 7 mai 2019 !

Je vous avoue que lorsque j’ai réservé les billets d’avion, la première question qui m’était venue à l’esprit était à propos du temps qu’il ferait ! Par chance, la météo entre fin avril et début mai est agréable à Tokyo, il y fait généralement entre 18 °C et 24 °C avec un ciel dégagé. Un temps donc bien parfait pour moi !

Et je confirme, il faisait plutôt agréable durant mon séjour !

Il y a eu quelques averses (et une grosse pluie) pendant les deux premiers jours. Le reste du séjour oscillait entre ciel nuageux et grand soleil (pour le plus grand bonheur de mes lunettes de soleil qui ont pu sortir de leur période d’hibernation parisienne !).

Tokyo à la Golden Week

Après la réservation faite, je me suis aperçu que mon voyage tombait exactement au même moment que la « Golden Week ».

La Golden Week est une semaine dans laquelle se succèdent quatre jours fériés et dans laquelle la plupart des japonais prennent des jours de vacances. Ils en profitent d’ailleurs pour visiter leur pays. Il est donc généralement déconseillé de partir à cette période de l’année car tout est surblindé. Malgré cela, je n’y ai vu que des choses positives.

En effet, avec la Golden Week, j’ai pu visiter de nombreux sites ouverts au public gratuitement et m’attarder dans de nombreuses boutiques car la plupart font des soldes exceptionnels !

Pour les amoureux du shopping c’est le bonheur !

Enfin, j’ai pu assister à de nombreux événements en plein air tels que des parades ou des spectacles de danse durant toute la semaine.

Pour moi qui adore me confronter à la culture locale, je n’aurais pas pu rêver mieux ! La Golden Week était faite pour moi.

Ce n’est pas la période des cerisiers en fleurs !

Malgré le fait que ce n’était plus la période des cerisiers en fleurs, je me suis dit qu’il y aurait tout de même des choses à voir et je n’ai pas été déçue !

En effet, entre avril et mai, c’est le printemps au Japon. Il y a donc des fleurs partout dans les rues. Avec un peu de chance, comme moi, vous pourriez même apercevoir les dernières fleurs sur quelques cerisiers.

Les parcs à cette période sont extrêmement beaux et il y a même des festivals de variétés de fleurs spécifiques dans certains quartiers de la ville!

 

Autre point, les japonais adorent sortir des produits en édition limitée durant les périodes clés. Par exemple, c’est le cas de boissons avec des saveurs spéciales Sakura (période des cerisiers en fleurs). J’ai eu l’opportunité de goûter à certaines qui n’étaient pas encore vendues.

Les fraises

Entre fin avril et début mai, c’est la période des fraises, si vous êtes donc de grands fan de ce fruit, vous trouverez votre bonheur !

Le Japon est réputé pour les variétés de fraises qu’on y trouve et durant mon voyage j’ai été amplement gâtée. Des fraises il y en avait partout et sous toutes les couleurs !

D’ailleurs, certains hôtels comme le Hilton font des petits déjeuners 100% fraises pour l’occasion !

De plus, il y avait une boisson à Starbucks à base de fraises qui était juste incroyable !

Tellement bonne que plusieurs jours d’affilée je m’en suis achetée une, c’était une tuerie !

La cerise sur le gâteau

Durant ce voyage j’ai vécu un moment spécial et surtout très symbolique pour le Japon. L’abdication de l’empereur et la déclaration d’une nouvelle ère ! Ça s’est passé le 30 avril et j’y étais !

Cet événement a tissé un vrai lien entre ce pays et moi. Étant moi-même assez superstitieuse et croyant fortement aux sens des choses, être présente à ce moment là au Japon m’a beaucoup touché.

Quand j’ai pris les billets, encore une fois, je ne savais pas que cet événement aurait lieu. J’ai donc été émue aux larmes à voir le compte à rebours pour la déclaration de la nouvelle ère sur l’écran géant à Shinjuku, entourée de japonais.

Verdict

Ce voyage restera gravé dans ma mémoire grâce aux merveilleux moments que j’ai pu y passer.

J’ai pu marcher seule avec mon appareil photo à la main, musiques aux oreilles et larmes aux yeux. Émerveillée par les femmes en Kimono ou encore par les japonais priant et s’inclinant devant leur drapeau.

J’ai vécu le Tokyo de nuit. Le Tokyo de la Golden week, des chants et des spectacles…

Mais aussi le Tokyo des familles japonaises profitant d’un pique-nique dans les parcs. C’est un Tokyo offrant de beaux tableaux telle une image parfaite, rêvée et imaginaire de dessin animé.

J’y ai trouvé la perfection du décor avec les tableaux du Japon fleuri, les carpes décorant les portes des maisons pour célébrer la fête des enfants ou encore l’odeur des stands de nourritures arrangés autour des temples.

Ainsi s’achève ma vision de Tokyo à cette période.

Je vous encourage vivement à partir à cette période car, pour ma part, j’ai encore une fois été conquise.

J’espère vous avoir fait voyager à travers cet article et vous avoir apporté une vue plus claire sur ce qui fait le charme de Tokyo à cette période de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *